Tableau blanc interactif ou TBI : un outil collaboratif performant pour vos salles de classe

Le TBI ou Tableau blanc interactif présente un double intérêt pour un professeur : non seulement il facilite l'apprentissage et la richesse des cours, mais il permet aussi de développer une pédagogie vivante, en conservant l'attention des auditeurs. Apprendre avec le TBI est un processus ludique, gage de réussite scolaire.

Un outil pédagogique performant car interactif

Le fonctionnement du TBI ou Tableau blanc interactif est assez simple. Le tableau ne génère pas ses propres images : celles-ci viennent d'un ordinateur, et elles sont projetées à l'aide d'un vidéoprojecteur. Le tableau est interactif car il est doté de cellules tactiles : en utilisant son doigt ou un stylet, selon les modèles, le professeur peut modifier ce qui apparait sur l'écran. Car il est relié à l'ordinateur par un câble USB ou par Bluetooth. Une fois installé, plus besoin de modifier les paramètres, et il fonctionne comme un ordinateur que toute la classe peut partager. C'est parce qu'il est interactif que le contenu pédagogique s'en trouve considérablement enrichi : il est possible en permanence d'adapter les cours, de passer d'une image à une vidéo, d'un tableau à un texte explicatif.

TBI

En termes pratiques, le TBI change vraiment la vie des professeurs car il leur permet de combiner les avantages d'un ordinateur, et ceux d'un tableau classique. La précision et la richesse de contenu de l'ordinateur portable, avec les grandes dimensions d'un tableau. Sur un tableau blanc interactif, on peut, par exemple, travailler sur un document pédagogique, le modifier, puis le partager directement avec les élèves. De même, dès qu'un programme change, il est beaucoup plus simple d'adapter un cours pour ne pas avoir à tout refaire.

Dynamisez une classe grâce aux TIC (Technologies de l'Information et de la Communication)

Un des enjeux essentiels de chaque cours est d'arriver à garder l'attention des élèves le plus de temps possible. Avec le TBI ou Tableau blanc interactif, cela devient beaucoup plus simple : comme il associe l'élève avec le contenu, chaque élève a lui aussi envie de participer. L'enseignement est plus vivant puisqu'il est possible de croiser les médias, et par exemple d'inviter un élève déconcentré à participer à tel ou tel exercice. L'aspect ludique le rendra moins réticent, et il pourra apprendre avec plus de plaisir. Le but est toujours que l'enfant comprenne de lui-même : quoi de mieux pour cela qu'un exercice interactif ? Dans le cas des formations pour adultes, l'intérêt est le même. Pour un public pas forcément à l'aise avec les nouvelles technologies, le TBI aide à franchir le pas, à se familiariser avec le fonctionnement d'une souris, en passant par le stylet ou le toucher. La participation du groupe peut également faciliter la prise de parole devant un auditoire.